Archives de Catégorie: Les spectacles

Memento Mori

mementoMEMENTO MORI est une locution latine qui signifie «souviens-toi que tu mourras».
Il s’agit ici d’une expérience théâtrale où cohabitent acteurs, objets et marionnettes.
Cette œuvre atypique est une coproduction avec la compagnie mexicaine Luna Morena. Le processus de création a été un exercice de réflexion sur le souvenir à travers les expériences personnelles des marionnettistes ; une allégorie de nos peurs face à la Mort.

Dans cette création, l’Homme est témoin de la fragilité de son propre corps. Mue par la nécessité de vivre, une femme cherche son équilibre avec une béquille, un homme tente de résister au poids d’un mur qui s’effondre sur lui…

La performance des acteurs-marionnettistes décuple la puissance évocatrice des images. Le spectateur assiste à des parcelles d’existences humaines qui nous rappellent que nous devons célébrer la Vie.

(spectacle interprété en espagnol par des acteurs mexicains avec traduction simultanée en français par des acteurs québécois)

60 minutes
Espagnol (traduction française en direct)
100 spectateurs
Adulte

Crédits

Direction artistique du projet Miguel Angel Guittiérrez/Mise en scène Dany Lefrançois/Assistance artistique Sara Moisan/Interprétation en espagnol Meztli Robles, Karina Hurtado, Andrès David / Interprétation en français Martin Gagnon, Sara Moisan, Fanny Tousignant / Direction de production Daniela Lopez / Conception des costumes Andres David / Conception et réalisation des marionnettes et objets Miguel Angel Gutiérrez / Scénographie et conception sonore Ivan Puig / Assistante de production Claudia Anguiano / Direction Luna Morena Liliana Rojas / Stagiaire à la création Fanny Tousignant

Vue de critique

‘‘Le public a été touché par Memento Mori, par la sensibilité avec laquelle les artisans de la pièce ont abordé le mystère de la mort. Loin de donner le vertige ou de susciter la peur, cette création ramène chacun à son humanité.’’ -Journal Le Quotidien, Canada

Itinéraire du spectacle :

Juillet 2015, 2 représentations au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay, Canada
Juin 2015, 4 représentations, au Teatro IMSS de Guadalajara, Mexique
Nov 2014, 9 représentations, au Teatro IMSS de Guadalajara, Mexique

Coproduction Luna Morena/La Tortue NoireLogoLuna copy

Le Petit cercle de craie

Craie_générale 252

Crédit photo : Patrick Simard

 

Avec le Petit cercle de craie, La Tortue Noire présente une adaptation intime d’un récit épique de Bertolt Brecht, pour deux marionnettistes, objets, marottes, instruments de musique et autres bricoles. Cette épopée à la fois drôle et touchante nous fait vivre l’incroyable périple de Groucha, une servante du gouverneur Abaschvili. Lors d’un attentat révolutionnaire, le gouverneur est assassiné; son épouse fuit en abandonnant leur fils encore bébé. Pour sauver l’héritier du trône d’une mort certaine, Groucha s’enfuit avec l’enfant, pourchassé par les révolutionnaires. Un spectacle poétique et divertissant.

 

65 minutes
Français
Jauge: 90
Tout public à partir de 10 ans

Crédits

Librement adapté du texte « Le cercle de craie caucasien » de Bertolt Brecht

Collaboration de Paul Dessau

Traduit de l’allemand par Georges Proser

Adaptation et mise en scène Sara Moisan, en collaboration avec Christian Ouellet / Comédiens Christian Ouellet, Sara Moisan / Conception des costumes Guylaine Rivard / Musiques Guillaume Thibert /Conception des éclairages Alexandre Nadeau / Conseiller à la manipulation Dany Lefrançois / Conseillère au jeu Guylaine Rivard / Adaptation des objets Martin Gagnon / Régie Serge Potvin / Graphisme Patrick Simard.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté www.arche-editeur.com

Vues de critiques

« Cette version théâtre d’objets du Cercle de craie caucasien est une réussite totale pour Sara Moisan et son équipe, elle qui joue et signe la mise en scène et l’adaptation avec Christian Ouellet. Pas évident en effet de réussir à faire sentir l’âme du texte de Brecht en une heure avec des boîtes de bois, des poupées, des photos encadrées, des figurines en plastique et des morceaux de tissu. D’autant plus que la fameuse distanciation s’écrit ici sur une trame humoristique qui plaira sans doute aux préados, auxquels s’adresse le spectacle, tout en collant au sens de l’histoire. Bravo. » – Michel Bélair, Le Devoir.

« Ici, on a décidé de faire confiance aux adolescents et le silence attentif qui régnait dans la salle lors de la première représentation du Petit cercle de craie ne mentait pas : ce pari est remporté. » Sophie Pouliot, revue de théâtre JEU

« Moi j’adore Brecht parce qu’il nous permet d’aller un peu partout, il permet de grandes choses. Et c’est ce que réussissent vraiment de for belle façon les deux comédiens pour Le petit cercle de craie ». – Paule Therrien, Radio-canada, Première.

« Tout le monde peut s’y retrouver parce qu’il y a quelque chose qui ramène à l’essentiel, à l’enfant qui est en nous. Et tout le monde était suspendu à leurs lèvres et à leur histoire. » – Paule Therrien, Radio-canada, Première.

« C’est le genre de spectacle qui éveille l’esprit, tout en procurant du plaisir. » – Daniel Côté, Le Quotidien.

« Il faudrait voir la pièce deux ou trois fois pour faire la somme des trouvailles qu’elle renferme. » – Daniel Côté, Le Quotidien.

Itinéraire du spectacle

Février 2020, Théâtre Mouffetard à Paris, France
Février 2019, 12 représentations à la Salle polyvalente de la bibliothèque de Jonquière
Février 2019, 3 représentations au Théâtre des Deux Rives, Saint-Jean-sur-Richelieu
Janvier 2019, 10 représentations à la Salle Murdock du Centre des arts de Chicoutimi
25 au 27 avril 2018, Les gros becs, Québec, Canada
17 au 18 avril 2018, Festival Rencontre théâtre ado, Laval, Canada
13 avril 2018, Chibougamau, Canada
14 au 23 février 2018, Salle Murdock de Chicoutimi, Saguenay, Canada
22 au 26 janvier 2018, Théâtre Petit Outremont, Montréal, Canada
15 au 19 janvier 2018, Bibliothèque de Jonquière, Saguenay, Canada
24 au 26 octobre 2017, Maison de la culture de Pointe-aux-trembles, Canada
Juin 2017, à la Maison du développement culturel de Gennevilliers, France
Juin 2017, au théâtre Roublot à Fontenay-sous-Bois, France
Novembre 2016, 2 représentations au théâtre Léonard Saint-Laurent, Côté Scène, Sherbrooke, Canada
Novembre 2016, 12 représentations à la Maison théâtre, Montréal,Canada
Novembre 2016, 2 représentations au Petit théâtre de l’UQAC, Saguenay, Canada
Octobre 2015, 2 représentations au Petit théâtre de l’UQAC, Saguenay, Canada
Juillet 2015, 2 représentations au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay, Canada
Avril 2015, 6 représentations au Studio théâtre de l’UQAC, Saguenay, Canada
Septembre 2014, 2 représentations au Festival de marionnettes inachevées, Trois-Rivières, Canada

Le Grand Oeuvre

LE GRAND OEUVRE


Présentation du spectacle

Au coeur d’un laboratoire mystérieux, un alchimiste se livre à un rituel initiatique afin d’atteindre l’immortalité de son âme. Parallèlement à ses expériences, un autre univers évolue. Symbolisant la Terre, le crâne de l’homme devient porteur de ses visions lumineuses axées sur la création du monde et l’évolution du genre humain. Ce spectacle sans paroles propose par l’ingéniosité de sa conception sonore et visuelle une vision empirique et sinueuse du bouleversement de l’humanité; une ode à la création.


Durée: 20 minutes

Public cible: 10 ans et +

Jauge: 50 spectaceurs

Grandeur de l’espace scénique: L: 9 pieds P: 9 pieds H: 9 pieds

Particularité: Obscurité


Crédits

Idéation et Mise en scène: Dany Lefrançois

Assistance à la création: Julie Pelletier

Conception sonore: Guillaume Thibert

Conception visuelle: Martin Gagnon, Julie Pelletier

Manipulation: Dany Lefrançois

Interprétation: Martin Gagnon



ITINÉRAIRE DU SPECTACLE

Juillet 2008

2 représentations sous le titre Coco de Lune au Microfestival de marionnettes en chantier de Trois-Rivières

2 représentations au festivalLa luna è azzurra en Italie

Septembre 2008

2 représentations au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay

Février 2009

4 représentations à La Flashe Fête d’Alma

Avril 2009

2 représentations au festival Vue sur la relève professionnelle des arts de la scène à Montréal

Juin 2009
8 représentations au Festival des arts de la rue, Lachine, Québec, Canada

Septembre 2009
2 représentations au Festival Festin de los Munecos à Guadalajara, Mexique

Mars 2010

1 représentation au Festival Casteliers, Montréal, Canada

2 représentations à la maison de la culture Notre-dame-de Grâce à Montréal, Canada

Juillet 2010
5 représentations à Trois-Rivières, Canada


Vues de critiques:

À l’aide d’objets simples, La Tortue Noire réussit à créer l’univers au grand complet ! C’est l’une des grandes forces de cette compagnie : une ingéniosité sans limite, une créativité débordante. Les images produites sont belles et limpides, présentant les grands moments de l’évolution de la vie sur la planète et un regard sur l’avenir. Le rythme est soutenu et la musique contribue à bien installer l’ambiance. La force principale de La Tortue Noire c’est qu’à leur deuxième spectacle, on reconnaît déjà leur signature. Habituellement, ça prend du temps avant de développer son propre univers. Même si Le grand œuvre était complètement différent du premier spectacle, on savait dès les premières minutes à qui l’on avait affaire. Longue vie à la Tortue Noire !

-Philippe Belley, Radio-Canada

Dans une pénombre millénaire, un alchimiste en quête d’immortalité peut faire naître sous vos yeux ébahis les éléments les plus précieux de l’univers, et les plus dangereux. C’est toute la beauté du monde et l’ingéniosité des manipulateurs qui se rencontrent dans le plus récent spectacle du théâtre La Tortue Noire. Indéniable Plaisir!

-Jean-François Caron, VOIR


Les Témoins

LES TÉMOINS

Présentation du spectacle

 

La radio diffuse un programme de musique légère. À l’improviste le volume de l’émission baisse rapidement, la voix du speaker intervient: «Attention, attention. Nous interrompons le programme pour inviter nos auditeurs à donner leur contribution au travail de la justice. Attention, restez à l’écoute. De vous, de chacun de vous, peut dépendre le destin d’un homme… Renato Degli, 32 ans, est accusé du meurtre d’Arduino Visconti, âgé de 29 ans, et d’avoir dissimulé le corps. Ce procès recèle un tas d’énigmes non résolues et c’est à vous, cher public, qu’il appartient de vous manifester…»
La Tortue Noire met en scène un enregistrement radiophonique en s’inspirant de l’esprit et des méthodes d’enregistrement des années 50. Au fil de ce récit mélodramatique, les comédiens, emportés par l’ivresse du jeu, reconstituent les faits relatés par Renato dans son plaidoyer. Avec la toute première adaptation du texte I Testimoni pour la marionnette, La Tortue Noire nous offre un spectacle ludique mariant le jeu d’acteur, la manipulation d’objets et de marionnettes, dans lequel les spectacteurs deviennent eux aussi les complices silencieux du drame. Le spectacle Les Témoins propose une réflexion sur la médiatisation du drame personnel et sur la manipulation de l’information par les médias pour créer du spectacle.

Crédits:
Adaption du texte I Testimoni de Diego Fabri: La Tortue Noire
Mise en scène, interprétation: Dany Lefrançois, Sara Moisan, Guylaine Rivard
Assistance à la création: Serge Lapierre
Conception visuelle: Véronique Bouchard
Conception des costumes: Émilie Gilbert-Gagnon
Conception des éclairages: Alexandre Nadeau
Conception sonore: Guillaume Thibert
Conception de la marionnette principale: Stéphane Bernier
Co-production de La Tortue Noire, ManiganSes et La Luna è Azzurra




ITINÉRAIRE DU SPECTACLE:
Avril 2008
3 représentations au festival La Luna è Azzurra en Italie
Septembre 2008
3 représentations au Festival International des arts de la marionnette à Saguenay

VUES DE CRITIQUES
 

Pour Les Témoins, [La Tortue Noire] nous transporte dans un studio de radio des années 50 […]. Ils exécutent leur partition tout en manipulant à l’occasion des marionnettes, des objets ou des éléments de la scénographie, dont plusieurs ont une fonction polysémique […]. Le choix de montrer du théâtre dans le théâtre nous fait apprécier la présence ainsi que le jeu des acteurs. Avec une facture sobre dans l’ensemble et une touche humoristique originale, Les Témoins
proposent une théâtralité basée sur une mise en scène aux composantes ludiques.
 

-Françoise Boudreault, Revue de théâtre JEU, Canada, 2009


Vie et mort du petit chaperon rouge en 8 minutes ralenties


VIE ET MORT DU PETIT CHAPERON ROUGE
EN 8 MINUTES RALENTIES
Spectacle-éclair en théâtre d’objet, drôle, étrange et ingénieux…

Présentation du spectacle

Un personnage vêtu de noir, tournant la manivelle d’une boîte à musique accueille les spectateurs. Sans mots, il les guide à l’intérieur d’un petit espace clos où la représentation aura lieu. Des oiseaux crient au ralenti. Le noir et le silence se font. La manipulation va commencer…

Ce spectacle propose une version épurée du conte populaire en théâtre d’objets. Dans un univers sombre et mystérieux, Ti-Chaperon Rouge revit encore une fois son drame pathétique. Sa perpétuelle fraîcheur tentant la mâchoire virile et vicieuse du Gros Loup. Le fruit défendu sera mordu, chacun le sait, puisque c’est son destin.




Durée: 10 minutes

Public cible: 12 ans et +

Jauge: 50 spectateurs

Grandeur de l’espace scénique: L: 9 pieds P: 8 pieds

Particularité: Obscurité




Crédits

Idéation et mise en scène : Dany Lefrançois

Assistance à la création: Patrice Leblanc

Manipulation : Martin Gagnon et Dany Lefrançois


Vues de critiques :

« Excellent petit spectacle. Quelques gags bien placés surprennent, l’ingéniosité de la conception des marionnettes et de la scénographie a aussi de quoi faire sourire de plaisir. Après avoir vu le spectacle de Dany Lefrançois, on comprend mieux pourquoi il est présenté comme un coup de coeur… C’est mérité!«  –J.F. Caron, VOIR


« Ce court spectacle visite d’une façon allégée le conte populaire dans une version épurée et drôle. Avec beaucoup d’ingéniosité, Dany Lefrançois réussit à créer un chaperon et un loup des plus étranges.«  -Isabelle Labrie, Le Quotidien


« Vie et mort du petit chaperon rouge en 8 minutes ralenties, le morceau de bravoure au titre explicite de ce jeune marionnettiste saguenéen dont on dit grand bien.«  Jean St-Hilaire, le Soleil, septembre 2006

« La marionnette nous est apparue l’occasion pour les gens de théâtre de travailler dans la plus petite structure qui soit. […] cet art de la marionnette renoue avec quelque chose comme une forme primitive ou archaïque de la représentation, la possibilité d’écrire dans les conditions les plus pauvres […]  La simplicité du dispositif donne l’impression d’un art en mesure de proposer un espace de travail différent, des modalités de recherche et de représentation dégagées des contraintes de production habituelles.  Dans cet esprit, le spectacle de Dany Lefrançois retraçait le conte autour des figures du Chaperon (une main tenant une poupée Barbie nue dans un tissus rouge) et du loup ( une mâchoire coifée d’une pelisse), le tout sur une table, avec l’équivalent d’une lampe de bureau.  C’était très stimulant de voir que l’on peut inventer des formes, tenir un propos à l’intérieur de structure de travail aussi légères.«  -Scott, revue Regards, octobre 2006

« La creaciòn local fue uno de los flechazos del festival, recomendado para todos los pûblicos:  de Dany Lefrançois, clasificada como teatro de objetos con palabras deformadas.  El montaje nos cuenta la conocida historia de caperucita roja y su encuentro con el lobo pero nos propone una versiòn depurada de la misma en un espacio misterioso, iluminado con una làmpara de oficina y con un sonido deformado.  Caperucita, representada por el cuerpo de una muneca Barbie y una manzana roja como cabezza, es el fruto del deseo que el lobo ecabarà mordiendo.«  -Orenci Moreno de la revue ADE Teatro, 2006

ITINÉRAIRE DU SPECTACLE

Octobre 2005

Création du spectacle avec Patrice Leblanc

15 représentations au festival L’Entredeux ManiganSes

Septembre 2006

Début du partenariat avec Martin Gagnon

5 représentations au Festival International des arts de la marionnette

Avril 2006

6 représentations au festival Vue sur la relève professionnelle des arts de la scène à Montréal

Juin 2007

2 représentations au festival La Luna è Azzurra en Italie

Juillet 2007

18 représentations au Rendez-vous des arts de la rue à Shawinigan

Octobre 2007

8 représentations au festival de théâtre FAIT à L’assomption

Février 2008

2 représentations à l’Université du Québec à Chicoutimi

Mars 2008

6 représentations au Festival Montréal en lumières à la Place des arts de Montréal

6 représentations à la Flashe-Fête à Alma

Juin 2008

8 représentations au Festival internacional de Titeres au Mexique

11 représentations au Festival de théâtre de rue de Lachine

%d blogueurs aiment cette page :