Mémoires d’un sablier

IMG_5411_crop

Crédit photo : Patrick Simard

Dès que le sablier est retourné, la lumière et le temps commencent à prendre corps. Quatre interprètes fabriquent, habitent et anéantissent des espaces éphémères qui se mettent en mouvement comme des mécanismes d’horloge. Comme dans une danse improbable, les êtres humains et les objets s’amalgament et se confrontent. Les corps sont fragiles, vulnérables, insaisissables, évanescents. Mémoires d’un sablier fait le récit d’une vie, juxtapose les souvenirs, les moments cruciaux, initiatiques, fragments de destin qui vont de la mort à la naissance, dans l’ordre et dans le désordre. Un voyage impressionniste parcouru de symboles. Une traversée théâtrale onirique qui frappe l’imaginaire.

Coproduction Luna Morena/La Tortue Noire

Public cible: Adulte
Durée: 70 minutes
Français, espagnol

Crédits

Mise en scène: Miguel Angel Gutiérrez, assisté de Paloma Domínguez ; Jeu et manipulation: Martin Gagnon, Andrée-Anne Giguère, Dany Lefrançois, Sara Moisan ; Marionnettes et objets scéniques: Kevin Titzer ; Création sonore: Guillaume Thibert ; Création lumières: Alexandre Nadeau ; Conception et manipulation vidéo: Andrée-Anne Giguère ; Costumes: Sara Moisan ; Texte: Jean-Luc Nancy, avec la voix de Rodrigue Villeneuve ; Régie: Alexandre Nadeau ; Direction de production: Marilyne Renaud ; Fabrication du dispositif scénique: Stéphan Bernier, Martin Gagnon, Kevin Titzer ; Aide aux costumes et à la direction d’acteurs: Guylaine Rivard ; Chorégraphie: Marie-Josée Paradis

Dates des représentations 

* 11 au 13 Mai 2017, Série de représentations à Saguenay, en avant-première, au Petit théâtre de l’UQAC

*25 juillet au 30 juillet 2017, Représentations au Festival international des arts de la marionnette à Saguenay

*6 septembre 2017, Représentation au Petit théâtre de l’UQAC, Saguenay

*19 et 20 septembre 2017, Représentations au Festival mondial des théâtres de marionnettes, Charleville-Mézières, France

* 1 au 5 Novembre 2017, Représentations au Festival international Festin de los munecos à Guadalajara

Vues de critiques

« C’est une œuvre d’art à part entière. Quelle ingéniosité avec les objets. Il y a tellement de belles images qui nous ramènent à notre propre vie. …La compagnie saguenéenne atteint de nouveaux sommets avec cette dernière création… Il est rare qu’autant d’artistes se rassemblent avec une telle cohésion… L’impressionnant travail sonore est exécuté en étroite collaboration avec les trouvailles vidéographiques. La finesse des manipulations effectuées par les comédiens se trouve magnifiée lorsque ceux-ci s’affairent à donner vie aux créatures conçues par Kevin Titzer. Partout des bribes de sens puissantes et limpides. Partout l’impression d’une équipe en pleine possession de ses moyens… Nous avons été très impressionnés par cette œuvre totale et universelle qui pourrait bien positionner La Tortue Noire et La Luna Morena comme des références internationales. On y croit, vraiment! Et on ne saurait vous encourager davantage à découvrir cette oeuvre-là.  » -Blogue CEUC

« Quatre acteurs également manipulateurs d’objets et de marionnettes s’exécutent dans une chorégraphie parfaite… Une production complète à laquelle la création sonore ajoute en force… Au cours de la présentation, un grand nombre d’objets est mis à contribution, manipulés de mains de maître. Ce temps qui passe, cette vie qui naît, qui apprend, puis qui s’évanouit, est incarné par une marionnette devant laquelle on s’émerveille. » -Journal Le Quotidien

luna-morena         logonoirgrand

logos Mémoires

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :